JEANNE ADÈLE BERNARD

Appréciée pour la signature de ses petites robes simples, la presse professionnelle la qualifie « d’arbitre du style », dès 1912.

Diplômée de l’Ecole Normale de Sèvres, Jeanne Adèle Bernard abandonne sa vocation de Professeur de littérature française pour se lancer dans la mode, à lâge de 39 ans. Elle ouvre une boutique à Paris, Jenny Sacerdote, en 1909, année de son mariage avec Emile Sacerdote.

Son credo « les vêtements sont faits pour être portés et non mis sous cloche. »

Sa couleur favorite est le rose profond.

Copyright © 2012 Condé Nast

femme honnête et victorieuse...

Elle s’entoure des talents les plus prometteurs. Elle n’a de cesse de simplifier la ligne, pour rajeunir et embellir toutes les silhouettes.

Elle fait de sa mode une mode patriotique. Son manteau « Généralissime » restera un best-seller. Grâce à son « Jenny’s neck », elle est la couturière française la plus populaire des Etats-Unis. Son tailleur gris devient « l’uniforme » des parisiennes chics.

En 1926, elle devient la 2e femme Chevalier de la Légion d’Honneur en France pour sa contribution à la couture. En 1929, Jeanne est la première à réintroduire le style directoire, qui annoncent une nouvelle ère, et son succès s’accélère encore…

 Jeanne Adèle Bernard née à Périgueux, en Dordogne 1868

 admission à l’Ecole Normale de Sèvres 1888

 association avec Marie Le Corre 1908

 ouverture de Jenny et Cie au 1 rue de Castiglione 1909

 mariage avec Emile Sacerdote 1909

 invention du décolleté bateau surnommé le Jenny neck 1911

 ouverture d’une boutique à Biarritz au 10, rue des postes 1913

 ouverture de 22 ateliers au 70 avenue des Champs Elysées 1914

 invention du petit tailleur gris 1915

 exposition internationale de San Francisco et la Fête Parisienne à New York 1915

grève des midinettes 1917

 collection la plus importante avec 300 modèles 1918

 

1919 première collection à Paris de style directoire

1921 la silhouette la plus esthétique revient à Jenny

1922 est l’année où Jenny est la maison de couture la plus relayée dans la presse

1923 achète le Château l’Evêque à Château l’Evêque

1925 Pavillon de l’Elégance pour la grande exposition des Arts Déco

1926 Jeanne est la 2e femme en France a recevoir la Légion d’Honneur

1928 Grand Prix de l’Elégance

1930 : Jenny est choisie par Miss France pour concourir à Miss Univers à Rio

1933 la maison Jenny déménage au 8, rue Royale

1938 Jeanne s’associe à Lucile Paray et créent ensemble Jenny-Paray

1940 fermeture de la maison de couture - divorce d’Emile Sacerdote

1962 Jeanne décède à Nice